Échanges internationaux
Journal d’Alice Noulin
mars 2017
Échanges
Réalisations

Chaque mois, les étudiants de l’atelier de Didactique visuelle en échange dans une école étrangère, ou en stage, nous envoient quelques images et un très court texte témoignant de leurs impressions et partageant leurs découvertes.
Découvrez ci-dessous le journal d’Alice Noulin en échange à Montréal.

Janvier, février 2017
Seulement rendue à la moitié de mon voyage en Amérique du Nord, me voilà pourtant presque arrivée à la fin de mon programme d’échange à Montréal (Design graphique à l’UQAM). J’y découvre une autre approche de la conception graphique et j’en expérimente les nouveaux terrains d’application au sein de mes cours de packaging, d’animation typographique, de livre et de nouvelles technologies. Ici, les cours sont au choix des étudiants, ce qui permet à chacun de personnaliser sa formation au sein du même programme. J’expérimente également un tout autre climat, ici l’hiver semble éternel et le printemps m’apparaît comme une notion bien lointaine encore ; et s’il est parfois difficile à supporter, il offre néanmoins en contrepartie des paysages absolument uniques. La ville de Montréal est très attractive et son mode de vie très similaire au nôtre, bien que très largement influencé par la culture américaine. La population française est omniprésente ce qui renforce le sentiment de proximité avec le Québec, mais a tendance à créer un certain communautarisme.

Les distances d’une ville à une autre étant considérables sur le continent, les possibilités d’aller explorer d’autres villes le court temps d’un week-end ne se sont pas souvent présentées. Nous avons cependant profité de notre semaine de relâche (l’unique semaine de vacances du semestre) pour nous rendre quelques jours à New York. J’ai eu la chance d’y visiter, entre bien d’autres choses, les célèbres musées d’histoire naturelle et d’art moderne. La suite de mon périple devrait se concentrer dans l’Ouest canadien, où la visite des parcs naturels me permettra de vraiment sortir de la « ville » et de vivre un véritable dépaysement.

Cliquez sur les images pour les faire défiler.

étudiants

Alice Noulin